L’Histoire de la Roulette

Avant toute chose, je tenais à vous faire un peu d’histoire.

Depuis mon plus jeune âge, j’ai toujours été extrêmement joueur. Cela commença par les  jeux vidéos, les échecs, les jeux de carte, puis plus tard les Paris Sportifs et les Casinos avec les jeux en ligne en général.

Lorsque j’ai commencé l’écriture de ce site, je me suis rendu compte que je ne connaissais rien à l’histoire de la roulette. Pour info le casino Unique dispose de 21 jeu de roulette, classiques et Lives, vous les trouverez sur leur page jeux de casinos.

  • Comment avait-elle été créée ?
  • Quelle fut son évolution dans l’histoire ?
  • Par quels procédés était-elle devenue ce qu’elle est aujourd’hui ?

J’ai donc effectué des recherches en bibliothèque, sur Internet et chez les associations de joueurs pour connaître son histoire. Cette histoire me passionna tellement que j’ai décidé de la partager avec vous.

Les Origines de la Roulette

Persuadé que ces origines étaient américaines (peut-être à cause de Las Vegas), je fus stupéfait d’apprendre qu’il s’agissait en réalité d’une invention Française. Son histoire commence donc en France en 1655.

Le père de la Roulette est le fameux savant, mathématicien et philosophe : Blaise Pascal.

La roulette serait née par hasard (comme toutes les grandes inventions) lorsque Blaise Pascal essaya de créer un appareil de  mouvement perpétuel. Il pensa donc à un disque et à un mouvement de rotation…

Mais il loupa sa tentative. Toutefois, le concept de la Roulette était né et très vite, on s’aperçut qu’elle pouvait être utilisée pour jouer.

L’arrivée du Zéro

A cette époque, la roulette ne possédait encore que 36 numéros (de 1 à 36) et offrait donc autant de chances de gagner que de risques de perdre sur des chances simples (Noir ou Rouge par exemple). Ce n’est qu’en 1842 que le concept de base de Blaise Pascal fut modifié. Ce sont également deux Français qui furent à l’origine du changement : Louis et François Blanc. Ils y ajoutèrent le Zéro (0).

L’arrivée du Zéro changea totalement la donne car avec maintenant 37 numéros, les risques de perdre devenaient plus grands que ceux de gagner – à hauteur de 48,65% sur des chances simples.  Ceci intéressa fortement les établissements de jeux qui adoptèrent alors la Roulette. C’est ainsi qu’elle fit son arrivée dans les casinos.

À La Conquête du Monde du XIXème siècle, la Roulette se jouait en France de façon clandestine. Cependant, sa popularité en Europe grandissait. François Blanc créa alors le premier Casino à Monte Carlo.

Aujourd’hui, la roulette y est encore « La Reine ». Elle traversa l’Atlantique et prit un second Zéro en Amérique (la Roulette Américaine).

Malgré ce 0 supplémentaire, les règles de la Roulette Américaine restent très similaires à celles de l’Européenne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *